tape-top-left tape-top-right

Les premières croisades sous Philippe Ier

En 1095, le Pape Urbain 2 évoque le sort des chrétiens d'Orient, persécutés par les populations locales. Il incite alors seigneurs comme paysans à partir pour chasser les « infidèles » des lieux saints et libérer les chrétiens.
Beaucoup prirent à coeur le message du Pape, pensant que cet engagement au nom de Dieu les laverait de leurs pêchés. On les appella les croisés, en référence à la croix rouge qu'ils se cousaient sur l'épaule. Ils furent donc nombreux à partir, mais peu à arriver en Orient...
Malgrès tout les seigneurs s'emparèrent de la ville de Jérusalem en 1099. Pour défendre ses nouvelles possessions, l'Eglise met alors en place au proche orient des ordres de moines guerriers : les templiers.
En 1187 les turcs reprennent Jerusalem et de nouvelles croisades ont lieu. Le départ en croisade de nombreux seigneurs eut pour effet d'affaiblir la noblesse en France et de renforcer le pouvoir du roi.

Noter cette page

TEMPS DE GENERATION DE LA PAGE : 185ms
Fichier généré le 05/03/2021 à 12:12:26