tape-top-left tape-top-right

Vocabulaire du Catch

Le catch possède ses propres termes techniques, et comme pour toute autre discipline, il est important de les connaitre pour pouvoir pénétrer dans l'univers du Catch.

Cela permet notamment de comprendre les commentaires qui sont faits en direct lors des rencontres sportives, les articles dans la presse spécialisée, mais aussi de pouvoir suivre une discussion entre fans sur le sujet!

La grande majorité des mots est en anglais car ce sont les Etats-Unis qui ont relancé ce sport dans les années 1960. C'est d'ailleurs un sport qui suscite une véritable fascination Outre-Atlantique!

Pour te permettre de t'y retrouver un peu mieux dans tout ce jargon, Jedessine te propose ici un petit lexique des mots les plus utilisés. Tu trouveras pour chacun sa traduction en français et quelques explications supplémentaires sur le sens à leur donner.

Avec ce listing, le Catch n'aura plus aucun secret pour toi!

Bonne lecture!

Abdominal stretch : prise du maquis
Atomic drop : prise de catch qui consiste à prendre l'adversaire (souvent par derrière) et à amener le dos sur le genou ou l'épaule. Attention, ne reproduis jamais cette prise car elle est très dangereuse!

Blade : pratique qui consiste à se faire saigner volontairement grâce a une petite lame (généralement cachée dans leur genouillère ou coudière) pour qu'un coup assené par l'adversaire paraisse plus brutal. Cela était parti particulièrement fréquents vers la fin des années 1990, lorsque le monde du catch a voulu casser son image de divertissement familial pour devenir plus "branché", plus tourné vers le public ado/jeune adulte.

Booker : scénariste, personne qui détermine les vainqueurs des matchs

Clothesline : coup de la corde à linge

Count out : compté extérieur

Cruiserweight : poids mi-lourd / Ce terme désigne les catcheurs qui pèsent moins de 100 kg. Ces catcheurs utilisent souvent des techniques aériennes, très souvent spectaculaires.

Dropkick : saut chassé

Face : gentil

Fall : chute, tombé

Feud : querelle, dispute, vendetta / Ce terme désigne une rivalité entre un ou plusieurs catcheurs. Cela peut aussi bien s'appliquer a une succession de match avec une ceinture pour enjeu qu'une forte "haine" entre les catcheurs. La plus célèbre Feud qui existe depuis 2005 est celle de John Cena contre Edge.

Figure four leglock : prise en quatre

Finisher : prise de finition / Ce terme désigne le dernier mouvement d'un catcheur pour battre son adversaire.

Foe : ennemi, adversaire

Gimmick : ce sont les traits marquants du personnage incarné par un catcheur. Par exemple, la gimmick de The Undertaker est qu'il s'agit d'un croque-mort lui-même mort-vivant, habillé de noir et possédant des pouvoirs surnaturels. La gimmick de John Cena est celui d'un marine américain. Il est rare qu'un catcheur conserve la même gimmick toute sa vie, sous peine que les fans se lassent de lui. Ainsi The Undertaker a brièvement délaissé son personnage de croque-mort pour celui d'un biker.

Hair match : il s'agit d'un match au cours duquel le perdant ou la perdante aura la tête tondue et rasée.

Headlock : prise de tête

Heel : méchant

International object : objet illégal

Irish Whip : projection

Job : perdre ou aider son adversaire à gagner pour le faire paraître très fort aux yeux des spectateurs

Jobber : ce terme désigne un catcheur dont le rôle est de perdre tous ses matchs pour mettre en avant ses adversaires. On l'appelle aussi « enhancement talent ». Un des plus célèbres et des plus populaires de la WWF/WWE est Steve Lombardi, qui a principalement catché sous le nom de Brooklyn Brawler (bagarreur de Brooklyn). Il catcha aussi sous les gimmicks de Kimchee, Doink et Abe Knuckleball Schwartz. Aujourd'hui, le jobber pur tend à disparaître car plus aucun catcheur ne perd TOUS ses matchs. Barry Horowitz fut lui aussi longtemps un jobber célèbre.

JTTS (Jobber To The Stars) : c'est un catcheur qui gagne toujours contre un jobber mais perd toujours contre une star

Legdrop : descente de la cuisse

Manager : personne qui ne catche pas qui accompagne un catcheur

Mandible Claw : coup de la bavure

Mark : un mark est un fan de catch qui croit que le catch est un sport comme les autres et n'est pas scénarisé

No-sell : ce mot désigne un coup ou une prise qui n' a fait aucun effet sur un catcheur. Exemple: les coups de pied sur le visage pour contrer les back body drop d'Undertaker ne servent à rien car ils ne lui font rien.

Piledriver : marteau-pilon

Pin : river les épaules

Pop : réaction positive de la foule

Powerslam : enfourchement

Push : mettre en avant, promouvoir un lutteur plutôt qu'un autre

Screw-job : fin de match tronquée à cause d'une intervention extérieure, d'un double compté extérieur, etc.

Sell : faire en sorte que les coups que l'on reçoit paraissent "plus vrais", "plus authentiques", en y mettant de la force

Shoot : frapper pour de vrai / dire la vérité

Shoot (match) : il s'agit d'un match ou les coups sont réellement portés et non simulés. Le terme de shoot s'emploie également en d'autres occasions où les catcheurs sortent du cadre décidé à l'avance pour s'exprimer librement et de façon imprévue. Un exemple bien connu des fans est celui de Dustin Rhodes qui, trouvant ridicule le personnage de Seven que voulaient lui faire jouer les bookers, l'a publiquement exprimé en s'adressant aux fans dès son arrivée sur le ring dans son costume de Seven en disant "Regardez-moi ça, je ressemble à l'Oncle Fétide de la Famille Addams !", signant par la même occasion l'arrêt de mort du personnage.

Sidekick : coup de pied de mule

Sleeper (hold) : prise du sommeil

Smart : un fan qui prétend tout connaître des ficelles du catch

Squash match : match très rapide et sans intérêt opposant la plupart du temps un jobber ou un JTTS à une superstar (ce genre de match rend le vainqueur très fort aux yeux des spectateurs).

Stable : ce terme désigne un clan ou groupe de catcheur (minimum 3 personnes).

Stiff : ce mot a plusieurs sens à ne pas confondre. Il peut vouloir dire faire-valoir (pour mettre en avant d‘autres catcheurs), mauvais catcheur ou bien lutter de façon dure.

Suplex : souplesse

Teammate : partenaire

Tombstone : coup de la pierre tombale

Turnbuckle : coin du ring

Tweener : désigne un catcheur qui est à la fois face (gentil) et heal (méchant) selon les matchs

Valet : même définition qu'un manager, mais ce terme est attribué à une femme

Work : travail

Workrate : qualité du travail

(pro) Wrestling : signifie catch en anglais. A noter que les québécois eux appellent le catch "lutte professionnelle".

banniere-zone-manga-wwe-source_u5j

Noter cette page

TEMPS DE GENERATION DE LA PAGE : 77ms
Fichier généré le 16/01/2018 à 04:40:28